I Love Sénégal
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Menu
I Love Sénégal
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
LinkedIn

A la découverte des merveilles de Lompoul



La rédaction ILS
14 Novembre 2018 - 15:45



Dans la partie nord du pays, entre Dakar et Saint-Louis, émerge un vaste étendue de sable, un fait assez inhabituel. Il vient contraster avec le type de climat sahélien qui prime sur cette partie du pays.
L’endroit est peu connu du grand public auprès duquel elle tente de se manifester timidement grâce au secteur touristique.

Situé entre Mboro et Gandiol, le désert de Lompoul s’épanouit sur une surface de 18 km² parsemée de dunes de sable culminant parfois à plus de 50 mètres de hauteur rafraîchies par les brises distillées par l'océan Atlantique.
C’est un lieu unique taillé pour les adeptes de tranquillité et d’une connexion réussie avec la nature.


“Le Sahara est immense, mais Lompoul n’est pas petit.”


Il ne figure peut-être pas dans le top 5 des sites touristiques les plus visités du Sénégal. Mais Lompoul attirent des voyageurs des confins les plus reculés du monde venus profiter des merveilles du désert Sénégalais.
Certains adeptes du Sahara se plaisent même à voir certaines accointances entre les deux milieux.
Avec 18 km², Lompoul est en effet un échantillon du grand désert africain: un endroit suave où il fait bon vivre.

La convocation de l’histoire permettra d’acter la création du site dans les années 1800. Cet ancien bastion du Damel du Cayor, Lat Dior Ngoné latyr Diop, était jadis habité par des Peuls expliquant son ancienne appellation “Thiacougne-Peul”.



Une zone d’activité maraîchère...


Lompoul se trouve dans une zone très propice à l’activité de maraîchage.

Situé dans la zone des Niayes (domaine géographique logé dans la partie nord-ouest du Sénégal constituée de dunes et de dépressions propices aux cultures maraîchères), Lompoul offre un cadre propice à l'agriculture.
Les cultures sont favorisées par la présence sur les lieux de diverses espèces végétales telles que les prosopis et l’eucalyptus soutenus par une bande de filaos.

Ces derniers jouent un rôle immensément grand dans le maraîchage. En effet, les filaos sont réputés pour leur rôle de fixateur des dunes de sable favorisant du coup la création de cuvettes naturelles dans cette zone.
 


...et de pêche aussi.


Le grand bleu participe à la peinture du tableau de Lompoul. Une ressource de première heure qui soutient l’épanouissement de la pêche dans cette zone. L’activité a su se développer au lendemain des indépendances pour devenir aujourd’hui l’un des poumons qui soutient l’économie de la localité.
La fréquentation de son port permet d’avoir un élément de mesure de la vitalité de ce secteur. Il rémunère une masse conséquente de riverains s’activant dans la transformation de produits halieutiques tels que le poisson séché ou fumé et les fruits de mer, etc.

Ce secteur porteur d’emploi contribue grandement à la stabilité de Lompoul car il constitue un frein à l’exode rural et à l'immigration.
 


Un pan essentiel du tourisme sénégalais


Sa position stratégique et la beauté de son paysage font de Lompoul une destination très prisée des touristes du monde entier. Même s’il n’est pas grandement célèbre, le site enregistre néanmoins une activité touristique non négligeable.

Lompoul, ce sont deux facettes incarnées par une plage d’un côté et un désert de l’autre. Deux extrémités qui entretiennent un perpétuel dialogue et ont fini de séduire bon nombre de curieux de la nature.
Séparé de la mer par une distance de 6 km, le désert de Lompoul attire par son caractère vierge gage de tranquillité suprême.
Pour la mise en valeur du site, des particuliers ont créé des sites d’hébergements au cœur de cette étendue vierge inspirés du mode de vie nomade.
D’importants programmes comme les promenades à dos de chameaux, les excursions en 4X4, etc. sont à la disposition des touristes pour rendre leur séjour inoubliable.

Les nuits du désert de Lompoul sont dignes d’un spectacle de lumière et les soirées sont animées par des feux de camp sous la supervision de la lune qui éclaire et égaye les cœurs.
 



Lu 257 fois

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 6 Novembre 2018 - 14:00 La sublime Mosquée de la Divinité


Partager le site
Facebook
Twitter