I Love Sénégal
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Menu
I Love Sénégal
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
LinkedIn

Brève histoire politique du Sénégal moderne



La rédaction ILS
30 Octobre 2017 - 15:18

Le « modèle sénégalais » de démocratie a souvent été mis en avant par le passé même si Amnesty International dénonce aujourd'hui encore quelques arrestations à caractère politique.


Une république démocratique

 
Léopold Sedar Senghor, président du Sénégal de 1960 à 1980.


Le Sénégal est une république démocratique comportant de nombreux partis politiques (plus de 250).

Le régime est semi-présidentiel. En effet, à l'indépendance, le Sénégal a adapté le modèle politique de la Constitution française de 1958 comme d'autres pays africains auparavant membres de l'AOF (Afrique-Occidentale Française).

La Constitution du Sénégal date de 1959. Elle a été révisée dès 1960 par Léopold Sédar Senghor à la suite d'un référendum et plusieurs révisions vont se succéder notamment celle de 1963 qui instaure le régime présidentiel (suppression du Premier ministre à l'époque) puis celle de 2001 qui ramène le mandat présidentiel de sept ans à cinq ans (le Sénat sera supprimé puis rétabli en 2007).
 


Les Présidents de la République

 
 
Abdou Diouf , président du Sénégal de 1981 à 2000.
 
Abdoulaye Wade, président du Sénégal de 2000 à 2012.

Le président de la République  est le chef de l'État, élu au suffrage universel  direct pour une durée de cinq ans renouvelable une fois.
Il nomme le Premier ministre qui choisit à son tour les ministres de son cabinet et propose leur nomination au président de la République.
 

Le premier président est Léopold Sédar Senghor, leader charismatique et poète de renom. En 1981, son Premier ministre Abdou Diouf  prend sa succession, mais en 2000  le Parti Démocratique Sénégalais l'emporte avec Abdoulaye Wade, réélu en 2007.

L'élection présidentielle de 2012 voit la victoire de Macky Sall face à Abdoulaye Wade.
 


Les Institutions

Le Parlement du Sénégal  est doté d'une chambre: l'Assemblée nationale.

 
Macky Sall, actuel Président de la République.

Instituée le 20 août 1960, l’Assemblée nationale  accueille 150 députés, élus au suffrage universel direct pour une durée de cinq ans.
Le scrutin est majoritaire à un tour au niveau des départements à concurrence de 90 députés et proportionnel sur une liste nationale à concurrence de 60 députés.

L’Assemblée est aujourd’hui présidée par Moustapha Niasse, installé le 31 juillet 2012 à la suite des législatives, marquées par une très large victoire de la coalition présidentielle Bennoo Bokk Yakar confirmées les des élections de 2017 marquées par des contestations.

Le Sénat, supprimé en 2001 à la suite d’un référendum constitutionnel, a été rétabli en mai 2007 puis supprimé à nouveau en 2012 après l'élection présidentielle. Les sénateurs étaient au nombre de 100: 35 élus au suffrage indirect dans les départements et 65 autres désignés par le chef de l’État.

 
L'Assemblée nationale du Sénégal

La loi sur la décentralisation, mise en application en janvier 1997, accorde des pouvoirs significatifs aux assemblées régionales.

Dans le cadre de l'acte III de la décentralisation, un Haut Conseil pour les Collectivités Territoriales, assemblée consultative, est entré en fonction le 31 octobre 2016.
Ses 150 membres sont pour 80 de ses membres élus par les 27 000 élus départementaux et locaux et pour les 70 autres nommés par le Président de la République.
 


Le système judiciaire

Supprimée en 1992, la Cour suprême du Sénégal a alors été remplacée par trois organes spécialisés: le Conseil constitutionnel, la Cour de cassation et le Conseil d'État.

La fonction de juge des comptes, d'abord confiée à la deuxième section du Conseil d'Etat a donné lieu ensuite à la création, en 1999, de la Cour des comptes en tant qu’institution supérieure de contrôle des finances publiques.

En août 2008 une loi organique recrée une Cour suprême par la fusion entre la Cour de cassation et le Conseil d'État.
 

La devise du Sénégal
La devise du Sénégal


Lu 7962 fois

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 17 Octobre 2018 - 10:16 Mame Madior Boye, la première Premier Ministre


Partager le site
Facebook
Twitter