I Love Sénégal
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Menu
I Love Sénégal
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
LinkedIn

La problématique de l’emploi au Sénégal et l'Entreprenariat



El Hadji Cheikhou Sall
10 Octobre 2017 - 15:59

La problématique de l’emploi des jeunes est en fait une véritable bombe à retardement qu’il est absolument important aujourd’hui de désamorcer par tous les moyens.

Au Sénégal, la problématique de l’emploi, en particulier l’emploi des jeunes demeure cruciale et constitue un enjeu majeur pour l’Etat. Si le Sénégal a enregistré au cours de ces cinq dernières années l’une des meilleures performances économiques de l’Afrique Subsaharienne, cela n’a pas généré suffisamment d’emplois décents, en particulier pour la jeunesse.


Taux de chômage au Sénégal : une énigme ?


En effet, le taux de chômage des jeunes sénégalais reste une grande énigme, d'autant plus que les chiffres publiés ne reflètent pas les réalités.

En 2013, l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie (ANSD) indiquait un taux de chômage national s'élevant à 25,6%.
En 2015, dans un entretien avec la Chaîne française Itélé, le président Macky Sall a donné une réponse dubitative sur la question. Selon lui, le taux de chômage au Sénégal se situerait entre « 16, 18 et 20% maximum ».

En novembre 2015, l’ANSD, dans une nouvelle publication dénommée «Enquête nationale sur l’emploi au Sénégal» publie un nouveau taux, de l’ordre de 15,7%. Selon les dernières publications de l’ANSD, en date du 10 mars 2017, le taux a fait une chute libre pour se retrouver à 13,4%, puis à 12,5% au 1er trimestre 2017 selon les chiffres publiés ce mois !

Doit on croire à ces chiffres ?

Un doute s’installe, parce que l’environnement immédiat dit le contraire et pousse à penser que le taux dépasse largement les 50% comme le soulignent les experts du site Africa Check, un taux socialement et économiquement élevé.
 

Un accès à l'emploi faible poussant à l'entrepreunariat


L’accès à l’emploi est difficile dans le marché sénégalais. Cette situation pousse la majorité des jeunes à se lancer dans l’entrepreneuriat.

Selon les autorités sénégalaises, le taux d'insertion des diplômés du supérieur est seulement de 31%. Ce qui est toujours faible. Ce taux cohabite pourtant avec la possibilité de créer beaucoup d'emplois dans divers secteurs.

Au Sénégal, les principales causes du chômage des jeunes sont attribuées à plusieurs facteurs dont le système éducatif sénégalais qui, par exemple, datant de l’époque coloniale ne permet pas à ses étudiants de développer des compétences utiles pour le pays.

Beaucoup d’écoles aussi offrent le même type de formation ce qui ne contribue pas à diversifier la main d’oeuvre sénégalaise.

Et le manque d’investissements et d’accompagnement des entreprises sénégalaises est un frein évident à l’emploi.
 

Quelles solutions pour l'emploi des jeunes ?


Diverses solutions pourraient être implémentés afin de résoudre cette problématique de l’emploi des jeunes au Sénégal.

Parmi ses solutions, nous pourrons citer :
 
  • le besoin de reformer le système éducatif ;
 
  • d’encourager les métiers STEM (Science, technologie, ingénierie, mathématiques) ;
 
  • d’investir dans la recherche et le développement ;
 
  • de former des entrepreneurs capable de proposer des solutions adaptées à l’environnement des affaires ;
 
  • de créer des espaces pour favoriser l’accompagnement des entrepreneurs et leur faciliter l’accès aux investissements...

 
Par El Hadji Cheikhou Sall
Diplômé en BBA Finance à IAM et Master International Business à Ulster Université en Angleterre, fondateur de la Start Up lebalma
 
 



Lu 1444 fois

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 27 Novembre 2018 - 15:20 Le riz, un emblème national

Mercredi 28 Février 2018 - 10:00 Un gigantesque contrat de lampadaires solaires


Partager le site
Facebook
Twitter