I Love Sénégal
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Menu
I Love Sénégal
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
LinkedIn

Le trophée de toutes les convoitises



Idrissa
29 Mai 2018 - 11:24

Bienvenue au Sénégal la belle dame, la convoitée, la courtisée.


Les Sénégalais sont heureux de faire partie des pays privilégiés que tu as portés sur ton cœur en leur faisant l’honneur d’une visite d’amitié et de courtoisie du 11 au 12 mars 2018.
Le Sénégal, pays de la Téranga est fier de toi et t’a réservée un accueil digne de ton rang. Les hautes autorités du pays, à leur tête le Président de la république, t'ont magnifiée au palais de la république.
Les acteurs du sport, en général et du football, en particulier les supporteurs du 12ème Gaïndé et de Allez-Casa, t'ont adulée et t’ont rendue l’hommage mérité.


Distinguée FIFA, des hommes visionnaires ont eu l’ingénieuse idée de te porter sur les fonds baptismaux

Hé oui, la FIFA, la puissante et la richissime, basée en Suisse, est une plateforme et l’émanation de 209 fédérations de football, réparties dans tous les continents. En 2007, selon la FIFA, le football est pratiqué par 270 millions de personnes dans le monde.

La FIFA est centenaire car âgée de 114 ans. Sa naissance date du 21 mai 1904 à Paris. Le Français Robert Guérin, un journaliste de formation, a été élu premier Président de la FIFA.
La première Coupe du monde a eu lieu en 1930 en Uruguay.

L’honneur de brandir le trophée de la Coupe du monde, la gloire, la renommée, la fierté nationale, valent plus que tous les milliards du monde.
Depuis la création du tournoi planétaire en 1930, deux trophées ont été remis: le trophée Jules Rimet, de 1930 à 1970, conservé par le Brésil après ses trois premières victoires dans la compétition.
Le trophée Jules Rimet a fait place, depuis 1974, à la Coupe du monde de la FIFA. Ce trophée de remplacement mesure 36,8 cm (sans son socle) et pèse 6,175 kg. Il se compose d'or pur (18 carats) à 75 % de son volume, avec une base de 13 cm de diamètre contenant deux morceaux de malachite. Il laisse apparaître deux sportifs transcendés par la victoire soulevant la Terre.

Selon la nouvelle réglementation, le trophée de remplacement de la Coupe du monde, contrairement à son prédécesseur, ne peut être remis définitivement au vainqueur. En effet, les équipes championnes reçoivent une réplique plaquée or.

Coucou de la Coupe du monde, à vous pays qui appartenez au cercle restreint des bénis de Dieu:
 

Drapeau du Brésil Brésil : 1958, 1962, 1970, 1994, 2002

Drapeau d'Italie  Italie : 1934, 1938, 1982, 2006

Drapeau d'Uruguay Uruguay : 1930, 1950

Drapeau d'Allemagne Allemagne : 1954, 1974, 1990, 2014

 Angleterre  : 1966

Drapeau d'Argentine Argentine  : 1978, 1986

Drapeau de France France : 1998

Drapeau d'Espagne Espagne : 2010


La date fatidique approche à grands pas, la tension monte d’un cran et l’heure est aux derniers réglages

Le pays de la Téranga, après une qualification méritée, est en train de se préparer. Il a déjà livré deux matches de préparation au mois de mars 2018, contre l’Ouzbékistan (1-1) et la Bosnie-Herzégovine (0-0).

L’occasion a permis au staff technique de tester un groupe élargi à 30 joueurs et se faire une idée sur l’état de forme des joueurs, leur complémentarité et leur adaptabilité par rapport aux éventuels schémas techniques et tactiques envisageables.
Après quoi, le coach, en lieu et place, d’une pré-liste de 35 joueurs, recommandée par la FIFA, le 14 mai 2018 au plus tard, a agi autrement. En effet, le coach sénégalais, sûr de lui-même et  de concert avec les fédéraux, a préféré publier à cette date, la liste définitive des 23 joueurs retenus prévue pourtant le 4 juin prochain, une manière de démontrer qu’il est prêt et qu’il maîtrise bien son sujet et son groupe.
Cette manière de faire lui a permis de rassurer son groupe, d’enlever l’épine du pied à ses joueurs et les préserver de toute inquiétude, de toute concurrence inutile et de tout stress.

Hé oui, le mondial démarre dans quelques jours, le 14 juin précisément. Bonjour les choses sérieuses.

Au Sénégal, elles ont démarré par le regroupement du 21 mai à Saly (Mbour), ponctuée par la  cérémonie de remise du drapeau national le 24 mai.
A défaut d’un match de préparation joué au Sénégal, un galop d’entrainement a eu lieu le 25 mai 2018, au stade Léopold Sédar Senghor, une occasion pour les lions de communier avec leur public, les amateurs de football et demander la route comme aiment le dire nos amis ivoiriens. Ensuite l’équipe s’est envolée  en France et séjournera à Vittel, pendant la période du 26 au 31 mai.
Après quoi, le groupe livrera trois matches amicaux, contre le Luxembourg, le 31 mai à Luxembourg, la Croatie, le 08 juin à Zagreb, puis contre la Corée du Sud, le 11 juin prochain en Autriche et en huis clos.
In fine, le Sénégal classé 28ème au niveau mondial, affrontera au premier tour de la Coupe du monde 2018, la Pologne, la Colombie et le Japon, respectivement, 6ème, 13ème et 55ème, au dernier classement de la FIFA.

Tout le peuple Sénégalais, de manière unanime et solidaire prie et continuera de prier pour que tu leur reviennes, cette fois ci, à bord de "Pointe Sarène", en compagnie des Lions de la Téranga auréolés de succès.  


Lions de la Téranga, les pouvoirs publics vous ont mis dans les meilleures conditions, gages d’une bonne participation aux joutes mondiales : primes substantielles, vols spéciaux, hébergement dans des sites paradisiaques et des hôtels de classe. A vous chers Lions, de prouver sur le terrain que vous méritez les sacrifices consentis par votre peuple !

A titre d’exemple, la lancinante question des primes est réglée de manière inclusive et consensuelle.
Selon une publication de yerimpost, la question des primes est réglée définitivement. Une enveloppe 3 milliards minimum ayant été promis par l'Etat, à l’équipe nationale pour faciliter sa participation à la coupe du monde. L'Etat aussi paiera une prime de 30 millions à chaque joueur pour sa qualification, ainsi qu'une prime de 20 millions pour sa participation. Ceci en plus des primes d'objectifs qui ont été abordées durant la rencontre entre le ministère des Sports et les responsables de la Fédération sénégalaise de football (FSF).
L'Etat sénégalaise aurait déjà octroyé une prime spéciale de 800 millions FCFA aux Lions, et chaque joueur aurait perçu 20 millions. 




Lu 247 fois

Partager le site
Facebook
Twitter