I Love Sénégal
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Menu
I Love Sénégal
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
LinkedIn

Présidentielle 2019 : le portrait du candidat déclaré Cheikh Hadjibou Soumaré



La rédaction ILS
1 Octobre 2018 - 10:50


Cheikh Hadjibou Soumaré : un grand commis de l’Etat


Il est né en 1951 à Dakar et a passé une grande partie de sa jeunesse et de son

adolescence dans la ville de Thiès. Il  porte bien ses 67 bougies. Il est marié et père de deux bois de Dieu. Ce Chevalier de l'Ordre national du lion et ancien cadre du ministère des Finances, se nomme Cheikh Hadjibou Soumaré. Cet d’homme d'État, discret, au sourire rare, incarne : le sérieux, la sagesse, le savoir -faire  et la maturité.
 


Cheikh Hadjibou Soumaré : un technocrate hors - pair au service de son pays


Après des études primaires et secondaires couronnées de succès par l’obtention du Baccalauréat série D, Hadjibou a pris le chemin de l’Université Cheikh Anta Diop, où il a obtenu une Maîtrise en Sciences Economiques, Option Gestion des entreprises. Ensuite, il fait cap sur l’Ecole nationale d'administration et de magistrature (ENAM) qui lui délivre le diplôme d’Inspecteur du Trésor, à l’issue de sa formation. 
Après quoi,  ce haut cadre de l’administration a arpenté un à un les escaliers de l’administration, en occupant des postes au niveau  de l’administration locale et centrale : Percepteur /Receveur municipal : Chef de la Division des Statistiques de finances publiques à la trésorerie générale : Chef du Service de la monnaie et du crédit ; Administrateur provisoire de la Bank of Credit and Commerce International Sénégal ; Directeur du budget, Directeur général des Finances et Conseiller technique au Ministère de l’Economie des Finances et du Plan.

En dehors sa formation classique, Cheikh Hadjibou Soumaré a effectué des stages de formation et de perfectionnement  dans les domaines suivants : Comptabilité bancaire au CIFPB ; Statistiques monétaires et bancaires ;  Programmation et politique financière ; Analyse et exploitation des états comptables B10 ; Méthodes de redressement, de mise sous surveillance, de liquidation et de transfert de portefeuille d'une Société d'assurances en difficulté/Yaoundé Cameroun.

En outre, il a fait un stage au Fonds monétaire international. 


Cheikh Hadjibou Soumaré : le joker inattendu du Président Abdoulaye Wade


A la grande surprise générale, Cheikh Hadjibou Soumaré, ministre délégué auprès du ministre de l'Économie et des Finances chargé du Budget et de l'Habitat, depuis 2001, est nommé Premier ministre du Sénégal par le Président Abdoulaye Wade en juin 2007, après la démission du gouvernement de Macky Sall..

Sa nomination a constitué le buzz, car personne ne s’y attendait. Elle est intervenue, suite aux élections législatives de juin 2007, marquées par une large victoire de la mouvance présidentielle et le mot d’ordre de l'opposition.

Ses qualités et ses compétences avaient pris le dessus sur un supposé militantisme politique, car Hadjibou n’était pas membre du Parti démocratique sénégalais (PDS). Il démissionna de son poste de Premier ministre le 30 avril 2009 et fut remplacé par Souleymane Ndéné Ndiaye.

En matière de publication, il a participé à la rédaction d'une Étude comparative pour le compte de l'Université d'Oxford sur le "Financement extérieur du développement de l'Afrique au sud du Sahara dans les années 1990 : cas du Sénégal". 


Cheikh Hadjibou Soumaré : une compétence reconnue au-delà des frontières du Sénégal


La carrière de Cheikh Hadjibou Soumaré a connu une ascension fulgurante et a dépassé les frontières de son pays. En effet, les huit Chefs d’Etats de l’Institution sous - régionale ont accordé leur confiance à l’ancien Premier ministre du Sénégal,  en le nommant au poste de Président de la Commission de l’Union économique et monétaire Ouest africaine (UEMOA), en 2010, pour une durée de 04 ans.

Il a remplacé à ce poste le malien Soumaïla Cissé, dont le mandat est arrivé à terme. Lors de la 19ème session ordinaire des Chefs d`État et de gouvernement de l’UEMOA, en  janvier 2016, il avait été décidé de prolonger son mandat de 6 mois au terme desquels, il cèdera son fauteuil au candidat du Niger. Il finira par démissionner de son poste, pour préserver son honneur et sa dignité qui commençaient à être ternis.
 


Cheikh Hadjibou Soumaré : en route vers l’élection présidentielle de 2019

 


Sa candidature a surpris plus d’un, car Il n’a jamais tâté le pouls de la politique. Quoi de plus normal que Hadjibou, après un parcours très élogieux au service de son pays et de l’Afrique, ne nourrisse pas une ambition légitime, celle de présider aux destinées de son pays. Cet homme d’Etat, d’aucune coloration politique, a les pré- requis utiles et nécessaires : l’expertise, l’expérience, le savoir- faire et  la sagesse pour apporter sa touche personnelle et hisser le Sénégal sur les rampes du développement et de la prospérité. Sa démarche d’avant candidature a consisté à faire le tour des chefs dignitaires religieux, musulmans et chrétiens, pour s’entretenir avec eux, décliner sa candidature et sa feuille de route et  recueillir leurs prières et bénédictions. Le 22 juillet 2018, Hadjibou Soumaré a annoncé publiquement sa candidature à l’élection présidentielle de 2019 au Grand théâtre de Dakar, qui a refusé du monde. Il se présentera sous la bannière du mouvement Hadjibou 2019 « Démocratie et République ». La prochaine étape déclarée est de faire le tour du pays pour expliquer le pourquoi de sa candidature et décliner ses  ambitions et son projet de société.      




Lu 460 fois

Partager le site
Facebook
Twitter