I Love Sénégal
Instagram
Facebook
Twitter
YouTube
LinkedIn
Menu
I Love Sénégal
Facebook
Instagram
Twitter
YouTube
LinkedIn

U.S. Ouakam : la Ligue Sénégalaise de Football et la FSF désavouées par le TAS !



La rédaction ILS
17 Janvier 2018 - 17:56

Le contenu du communiqué dévoilé par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS) ce jour fait l'effet d'une bombe.
S'il indique dans son titre "réduire la sanction" infligée au club Ouakamois, cette formule vise bien à sauver les apparences car toutes les sanctions prises sont annulées. Ne restent qu'une amende symbolique de 500 000 FCFA (au lieu de 10 millons) et des huis-clos pour les matchs futurs avec le Stade de Mbour !


La vétusteté du stade et la sécurité mises en cause


"L’US Ouakam ne pouvait être tenu pour seul responsable des tragiques incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue sénégalaise 2017" déclare le TAS.

Dans nos colonnes, nous avions relevé un dispositif de sécurité posant question, un stade vétuste et une organisation sujette à caution; des carences ne relevant, à l'évidence pas de la responsabilité du seul club mais bien de tous les organisateurs de l'événement.

Pour le TAS, "l’US Ouakam n’est que pour partie responsable des incidents survenus lors de la finale de la Coupe de la Ligue du Sénégal en date du 15 juillet 2017".

L'effondrement d'un pan de mur d'une des tribunes du stade est relevé par le TAS dans l'issue tragique du match avec 10 morts et des centaines de blessés.
Plus précisément, le TAS incrimine directement "l’état du stade et [le] dispositif de sécurité mis en place à cette occasion, lequel était largement insuffisant".

Clairement, l'Etat et la Ligue Sénégalaise de Football sont ainsi pointés du doigt par la juridiction internationale.
Ce faisant, au delà du volet sportif et disciplinaire, le TAS ouvre la voie à des actions "devant les autorités judiciaires du Sénégal, civiles et/ou pénales, actuelles ou à venir" pour les familles de victimes.
 

Les instances du football sénégalais en fâcheuse posture !


On le sait, le club a joué profil bas et canalisé les supporters qui voulaient en découdre après une décision de la Ligue qu'ils jugeaient injuste.

Bien leur en a pris puisque le Tribunal Arbitral du Sport a totalement réformé cette décision:
  • Pas de rétrogradation en Ligue régionale,
  • Pas d'interdiction de compétition pendant 5 ans.
 
Ainsi, alors que le Championnat a déjà débuté depuis plusieurs journées, le club de USO doit être réintégré immédiatement: c'est la décision du TAS !

Aujourd'hui, la stratégie du club a payé et, à l'inverse, les instances du football sénégalais se trouvent totalement désavouées.

Alors que des tractations auraient déjà eu lieu en coulisses, d'après nos informations, pour la réintégration de USO mais en division inférieure et seulement pour l'année prochaine, cette décision impose à la Fédération de réorganiser le Championnat de l'élite du football local déjà bien avancé: ce ne sera pas chose facile.

Pas sûr non plus que du côté de USO, une équipe compétitive puisse être montée aussi rapidement mais le club est maintenant en position de force. Il pourrait même demander réparation du préjudice subi par la décision réformée de la Ligue et de la Fédération, un comble !

Les prochaines semaines s'annoncent donc riches en négociations.
 



Lu 378 fois


Partager le site
Facebook
Twitter